Mine Kirikkanat – Editorialiste et écrivaine

Née à Ankara, diplômée de l’Université d’Istanbul, Mine Kirikkanat est sociologue de formation. Elle débute dans le journalisme dans la revue humoristique Çarsaf en 1977, après avoir gagné un concours. Elle écrit pour la page humoristique Ciddiyet du quotidien Cumhuriyet pendant deux ans. Après un arrêt de presque 7 ans, elle revient au journalisme en tant que correspondante de Cumhuriyet à Bilbao, puis à Madrid. En 1991, elle est nommée à Paris et de 1993 à 2005, elle est correspondante de Milliyet et aussi éditorialiste de Radikal. En 2005, Mine devient éditorialiste à Vatan et contribue régulièrement au programme Kiosque de TV5. Depuis 2010, elle est éditorialiste du quotidien turc Cumhuriyet. Laïque, démocrate, Mine Kirikkanat a été élue, à trois reprises, la journaliste la plus courageuse de Turquie .

Elle a publié huit livres dont trois sont traduits en français: Le Palais Aux Mouches (L’Harmattan, 1995) et L’Autre Nom De La Rose (E-dit, Paris 2000), et La Malédiction de Constantin (Bir Gün, Gece, 2003) best seller politico-criminel, et première fiction d’anticipation de la littérature turque relatant l’après tremblement de terre attendu à Istanbul.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s